Accueil forum ELISHEAN

Bienvenue dans la 7ème dimension
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Travailleur de Lumière et le Jeu de la Dualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miléna
Admin
Admin
avatar

Messages : 1790
Date d'inscription : 18/10/2009
Localisation : Paris

21012010
MessageLe Travailleur de Lumière et le Jeu de la Dualité

L’identité du travailleur de la Lumière

Les travailleurs de la lumière sont des âmes qui portent le fort désir intérieur d’étendre la lumière (connaissance, liberté et amour de soi) sur la terre.

Ils ressentent ceci comme leur mission. Ils sont souvent attirés vers la spiritualité et le travail thérapeutique sous une forme ou une autre.

Etant donné qu’ils ressentent profondément leur mission, les travailleurs de la lumière se sentent souvent différents des autres gens. En leur faisant rencontrer différentes sortes d’obstacles sur leur voie, la vie les incite à trouver leur sentier personnel, unique.

Les travailleurs de la lumière sont presque toujours des individus solitaires, ne s’intégrant pas aux structures sociétales figées.

Une remarque sur la notion de ’travailleur de la lumière’

Le mot travailleur de la lumière peut évoquer un malentendu, puisqu’il sépare un groupe d’âmes particulier du reste. En outre, il peut donner l’impression de suggérer que ce groupe particulier est d’une manière ou d’une autre supérieur aux autres, c’est-à-dire ceux qui ne travaillent pas pour la lumière.

Toute cette ligne de pensée est en désaccord avec la nature même et l’intention du travail de lumière. Laissez-nous exposer brièvement ce qui ne va pas avec cela.

D’abord, les revendications de supériorité sont généralement peu éclairées. Elles bloquent votre croissance vers une conscience libre et aimante.

Deuxièmement, les travailleurs de la Lumière ne sont pas ’mieux’ ou ’plus élevés’ que quiconque. Ils ont simplement une histoire différente que celle de ceux qui n’appartiennent pas à ce groupe. À cause de cette histoire particulière, dont nous parlerons plus tard, ils ont certaines caractéristiques psychologiques qui les distinguent comme un groupe.

Troisièmement, chaque âme devient un travailleur de la lumière à un stade de son déploiement, l’étiquette travailleur de la lumière n’est donc pas réservée à un nombre limité d’âmes.

La raison pour laquelle nous utilisons le mot “ travailleur de la lumière ” (malgré les malentendus possibles) c’est qu’il contient des associations et remue des souvenirs en vous qui vous aident à vous souvenir. Il y a un avantage pratique à cela aussi, puisque le terme est souvent utilisé dans votre littérature spirituelle actuelle.

Racines historiques des travailleurs de la lumière

Les travailleurs de la lumière portent en eux la capacité d’atteindre l’ éveil spirituel plus vite que d’autres gens. Ils portent des graines intérieures pour un éveil spirituel rapide.

A cause de cela, ils semblent être sur une piste plus rapide que la plupart des personnes, s’ils choisissent que ce soit ainsi. Encore une fois, ce n’est pas parce que les travailleurs de la lumière sont d’une quelconque façon des âmes ’meilleures’ ou ’plus élevées’.

Toutefois, elles sont plus vieilles que la plupart des âmes incarnées à présent sur la terre. Il vaudrait mieux comprendre cette antériorité de l’âge du point de vue de ’ l’expérience’, plutôt que du ’temps’.

Les travailleurs de la lumière ont atteint un stade particulier d’illumination, avant de s’incarner sur terre et de commencer leur mission. Ils choisissent consciemment de rentrer dans ’ la roue de vie karmique et de connaître toutes les formes de confusion et d’illusion qui vont avec.
Ils le font pour comprendre complètement l’expérience de la terre. Cela leur permettra de réaliser leur mission.

C’est seulement en passant eux-mêmes par tous les stades de l’ignorance et de l’illusion qu’ils posséderont finalement les outils nécessaires pour aider les autres à accomplir un état de vrai bonheur et d’illumination.

Pourquoi les travailleurs de la lumière poursuivent-ils cette mission sincère d’aider l’humanité, et ce faisant, courent ainsi le risque de se perdre eux-mêmes pendant une éternité dans la lourdeur et la confusion de la vie terrestre ? C’est une question que nous traiterons abondamment plus tard.

Ce que nous pouvons dire maintenant, c’est que cela concerne un type de karma galactique.

Les travailleurs de la lumière ont été là à la veille de la naissance de l’humanité sur la terre. Ils ont pris part à la création de l’homme. Ils étaient les co-créateurs de l’humanité.

Dans le processus de création, ils ont fait des choix et ont agi selon des procédés qu’ils en sont venus à regretter profondément ensuite. Ils sont ici maintenant pour rattraper leurs décisions d’alors.

Avant d’entrer dans cette histoire particulière, nous allons nommer quelques caractéristiques des âmes des travailleurs de lumière, qui les distinguent généralement des autres gens.

Ces traits psychologiques n’appartiennent pas uniquement aux travailleurs de la lumière et les travailleurs de la lumière ne se reconnaîtront pas tous dans toutes ces caractéristiques. En dressant cette liste, nous voulons simplement donner les grandes lignes de l’identité psychologique du travailleur de la lumière.

En ce qui concerne les caractéristiques, le comportement extérieur est de moins d’importance que la motivation intérieure ou le ressenti de l’intention.

Ce que vous ressentez à l’intérieur est plus important que ce que vous montrez à l’extérieur.

Caractéristiques psychologiques des travailleurs de la lumière :

- Très tôt dans leur vie, ils sentent qu’ils sont différents. Plus souvent que le contraire, ils se sentent isolés par rapport aux autres, solitaires et mal compris.

Ils deviendront souvent des individualistes, qui devront trouver leurs voies uniques dans la vie.

- Ils ont des problèmes pour se sentir chez eux dans les emplois traditionnels et-ou les structures organisées. Les travailleurs de la lumière sont naturellement contre l’autorité, ce qui signifie qu’ils s’opposent naturellement aux décisions ou aux valeurs basées uniquement sur le pouvoir ou la hiérarchie.

Ce trait contestataire est présent même lorsqu’ils semblent timides et réservés. C’est relié à l’ essence même de leur mission ici sur la terre.

- Les travailleurs de la lumière se sentent attirés à aider les gens, comme thérapeutes ou enseignants. Ils peuvent être psychologues, guérisseurs, enseignants, infirmiers etc. Même si leur profession ne consiste pas à aider les gens d’ une manière directe, l’intention de contribuer au plus haut bien de l’humanité est clairement présente.

- Leur vision de la vie est colorée par un sens spirituel concernant la façon dont toutes les choses sont reliées ensemble.

Consciemment ou inconsciemment ils portent en eux des souvenirs des sphères de lumière non-terrestres. Ils peuvent - de temps à autre - se sentir nostalgiques de ces sphères et comme un étranger sur terre.

- Ils honorent et respectent profondément la vie, ce qui se manifeste souvent par l’ amour des animaux et une inquiétude pour l’environnement. La destruction de parties du royaume végétal et animal sur la terre par l’action de l’homme provoque en eux des sentiments profonds de perte et de chagrin.

- Ils sont gentils, sensibles et déterminés. Ils peuvent avoir un problème pour faire face à comportement agressif et généralement ils connaissent des difficultés pour se défendre.

Ils peuvent être rêveurs, naïfs ou extrêmement idéalistes, et aussi pas suffisamment enracinés, c-a-d terre à terre. Parce qu’ils attrapent facilement les sentiments (négatifs) et les humeurs des gens autour d’eux, il est important pour eux de passer régulièrement du temps seuls.

Ca leur permet de faire la distinction entre leurs propres sentiments et ceux des autres. Ils ont besoin de temps de solitude pour établir la communication avec eux et avec la Terre Mère.

- Ils ont vécu de nombreuses vies sur terre durant lesquelles ils ont été profondément impliqués dans la spiritualité et-ou la religion. Ils ont été massivement présents dans les vieux ordres religieux de votre passé, en tant que moines, religieuses, ermites, médiums, sorcières, shamans, prêtres, prêtresses, et cetera.

Ce sont eux qui établissaient un pont entre le visible et l’invisible, entre le contexte quotidien de la vie terrestre et les royaumes mystérieux de l’au-delà, de Dieu et des esprits du bien et du mal. Pour réaliser ce rôle, ils étaient souvent rejetés et persécutés.

Beaucoup d’entre vous ont été condamnés au pilori pour les dons que vous possédiez. Les traumas de persécution ont laissé des traces profondes dans la mémoire de votre âme.

Cela peut à présent se manifester comme une peur de vous enraciner complètement, c’est-à-dire une peur d’être vraiment présent, parce que vous vous souvenez d’avoir été sauvagement attaqués en étant qui vous étiez.

Se perdre : le piège du travailleur de lumière

Les travailleurs de la lumière peuvent être pris dans les mêmes états d’ignorance et d’illusion que n’importe qui d’autre.

Bien qu’ils démarrent à partir d’un point de départ différent, leur capacité pour vaincre la peur et l’illusion afin d’atteindre l’illumination peut être bloquée par nombre de facteurs. (Par illumination nous voulons dire l’état d’être où vous réalisez que vous êtes essentiellement un être de Lumière, que vous êtes capables de choisir la lumière à tout moment).

Un des facteurs bloquant la route de l’illumination pour les travailleurs de la lumière est le fait qu’ils portent un lourd fardeau karmique, ce qui peut les détourner de leur chemin pendant assez longtemps.

Comme nous l’avons exposé auparavant, ce fardeau karmique est rattaché aux décisions qu’ils ont prises autrefois en ce qui concerne l’humanité dans ses prémisses. Ces décisions étaient essentiellement irrespectueuses de la vie .

Tous les travailleurs de la lumière vivant maintenant souhaitent arranger certaines de leurs fautes passées, restaurer et chérir ce qui a été détruit à cause de ça.

Quand les travailleurs de la lumière auront frayé leur chemin à travers le fardeau karmique, ce qui signifie laisser partir le besoin de pouvoir sous toutes ses formes, ils se rendront compte qu’ils sont essentiellement des êtres de lumière.

Cela leur permettra d’aider les autres à trouver leur propre vrai moi. Mais d’abord ils doivent passer eux-mêmes par ce processus. Cela demande généralement une grande détermination et de la persévérance au niveau intérieur.

À cause des valeurs et des jugements nourris à leur encontre par la société, ce qui va souvent contre leurs propres impulsions naturelles, beaucoup de travailleurs de la lumière se sont perdus, finissant par douter d’eux-mêmes, dans le déni de soi et même la dépression et le désespoir.

C’est parce qu’ils ne peuvent pas s’inscrire dans l’ordre établi et ils en concluent qu’il doit y avoir quelque chose qui va terriblement mal en eux.

Arrivés à ce stade, les travailleurs de la lumière doivent cesser de chercher la validation de l’extérieur, des parents, des amis ou de la société.

À un certain moment, vous (qui êtes en train de lire ceci) devrez faire le saut considérable vers la vraie puissance, ce qui veut dire réellement croire en vous, vraiment honorer et agir conformément à vos inclinations naturelles et à votre connaissance intérieure.

Nous vous invitons à agir ainsi et nous vous assurons que nous serons avec vous à chaque pas du chemin – tout comme vous serez là pour d’autres sur leur chemin, dans un futur pas très lointain.


Source: © Pamela Kribbe
www.jeshua.net

_________________
Dans la lumière du coeur


Dernière édition par Miléna le Jeu 21 Jan - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elishean.org

 Sujets similaires

-
» Pourquoi je ne suis plus un " travailleur de lumiere"
» Lumière: confusions à éviter
» Peintre de lumière fabuleux... Mario Duguay....
» Flashes de lumière
» 2010: Le 07/03 vers 10h30 - Qui a vu comme moi une énorme lumière ds le ciel à Bxl ? (Belgique)
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Le Travailleur de Lumière et le Jeu de la Dualité :: Commentaires

Les caractéristiques du Jeu de la Dualité

1) Votre vie émotionnelle est essentiellement instable.

Il n'y a aucun ancrage émotionnel, puisque vous êtes toujours «en haut» ou «en bas» d'une humeur particulière.
Vous êtes en colère ou indulgent(e), borné(e) ou généreux(se), déprimé(e) ou enthousiaste, heureux(se) ou triste.
Vos émotions fluctuent perpétuellement entre des extrêmes. Vous semblez n’avoir qu’un contrôle limité sur ces fluctuations.

2) Vous êtes intensément impliqué(e) dans le monde extérieur.

La façon dont les autres vous jugent est très importante pour vous.
Votre estime de vous-même dépend de ce que le monde extérieur (la société ou les personnes aimées) vous renvoie comme reflet de qui vous êtes.
Vous essayez de vivre en accord avec leurs critères de bien et de mal. Vous faites de votre mieux.

3) Vous avez des opinions tranchées sur ce qui est bien ou mal.


Etre dans le jugement vous donne une sensation de sécurité.
La vie est si bien organisée quand on divise les actions, les pensées ou les gens en bien et mal.

Ce qui est commun à toutes ces caractéristiques, c’est que dans tout ce que vous faites ou ressentez, vous n'êtes pas vraiment là.
Votre conscience réside dans les couches extérieures de votre être, où elle est menée par des modèles de pensée et de comportement dictés par la peur.

Laissez-nous vous donner un exemple. Si vous avez l’habitude d’être tout le temps gentil(le) et agréable, vous manifestez un modèle de comportement qui ne provient pas de votre être intérieur. En fait, vous refoulez des signaux provenant de votre part intérieure. Vous essayez de vivre en accord avec les attentes d'autres personnes, pour ne pas perdre leur amour, leur admiration ou leur attention. C'est la peur qui vous fait réagir. Vous vous limitez dans votre expression. La part de vous qui n'est pas exprimée vivra cependant sa propre vie cachée, créant de l’insatisfaction et de la fatigue dans votre être. Il peut y avoir de la colère et de l’irritation présentes en vous, dont personne n'est conscient, pas même vous !



La clé pour sortir de cet état de déni de soi est de contacter ces parts refoulées et cachées.

Les contacter n'est pas difficile, dans le sens où ça n’exige pas des compétences ou une connaissance particulières.
Ne faites pas de cette «intériorisation» un processus difficile que d'autres doivent vous apprendre ou faire pour vous.
Vous pouvez le faire vous-même et vous trouverez vos propres façons de le faire.

La motivation et l'intention sont beaucoup plus importantes que les «compétences» et les «méthodes». Si vous avez vraiment l'intention de vous connaître, si vous êtes décidé(e) à aller profondément à l’intérieur pour changer les pensées et les émotions de peur qui bloquent votre chemin vers une vie heureuse et accomplie, vous le ferez, par n'importe quelle méthode.

Ayant dit cela, nous aimerions vous offrir une méditation simple qui peut vous aider à contacter vos émotions.

Prenez un moment pour détendre les muscles de vos épaules et de votre cou, asseyez vous bien droit et mettez vos pieds à plat sur le sol. Respirez profondément.

Imaginez-vous marchant sur une petite route de campagne sous un immense ciel bleu.
Vous accueillez les sons de la nature et vous sentez le vent dans vos cheveux.
Vous êtes libre et heureux(se).
Plus loin en bas sur la route, vous voyez soudain quelques enfants courir vers vous.
Ils arrivent tout près de vous.
Comment votre coeur répond-il à cette vue ?

Puis les enfants sont devant vous.
Combien sont-ils ? A quoi ressemblent-ils ?
Est-ce que ce sont des garçons, des filles, ou les deux ?

Vous dites bonjour à tous. Dites-leur combien vous êtes heureux(se) de les voir.
Puis vous entrez en contact avec un enfant en particulier.
Celui-ci vous regarde dans les yeux.
Elle ou il a un message pour vous. Il est écrit dans les yeux de l'enfant. Pouvez-vous le lire ? Que veut-il vous dire ?
Il vous apporte une énergie dont vous avez besoin juste en ce moment.
Nommez l'énergie que cet enfant intérieur est venu vous apporter et ne le jugez pas. Simplement remerciez-le et ensuite laissez partir l'image.

Sentez à nouveau la terre ferme sous vos pieds et respirez profondément pendant un moment. Vous venez de contacter une part cachée de vous.


Vous pouvez retourner vers cette scène n'importe quand et peut-être parler aussi aux autres enfants qui sont là.



Les caractéristiques de la libération de la dualité

1)Vous écoutez le langage de votre âme, qui vous parle à travers vos émotions.

2)Vous agissez sur ce langage et vous créez les changements que votre âme souhaite que vous fassiez.


3)Vous appréciez les moments de calme et de solitude, car seul le silence vous permet d’entendre les chuchotements de votre âme.


4)Vous remettez en question l'autorité des modèles de pensée ou des règles de comportement qui bloquent l'expression libre de votre vraie inspiration et de vos aspirations.

Le moment décisif du lâcher-prise de la dualité

Votre cycle terrestre d’incarnations tire à sa fin quand votre conscience est capable de tenir dans sa main toutes les expériences de la dualité, tout en restant centrée et entièrement présente.

Tant que vous vous identifiez avec un aspect de la dualité plutôt qu’à un autre (avec la Lumière par opposition à l’obscurité, avec riche par opposition à pauvre etc), votre conscience est dans l’oscillation.

Le karma n’est rien d’autre qu’un harmonisateur naturel pour les oscillations dans lesquelles votre conscience s'engage. Vous libérez vos liens avec le cycle karmique quand votre conscience trouve son point d'ancrage dans le centre immobile de l'oscillation.

Ce centre est le point de sortie du cycle karmique. Les tonalités de sentiment prédominantes dans ce centre sont le calme, la compassion et la joie tranquille.
Les philosophes grecs avaient des prémonitions de cet état qu'ils ont appelé ataraxia : imperturbabilité.

Le jugement et la peur sont les énergies qui vous font le plus sortir de votre centre.
Au fur et à mesure que vous vous libérez de ces énergies, vous devenez plus calmes et plus ouverts intérieurement. Vous entrez vraiment dans un autre monde, un autre plan de conscience.

Cela va se manifester dans votre monde extérieur. Ce sera souvent un temps de changement et un temps pour dire adieu aux aspects de votre vie qui ne VOUS reflètent plus désormais.

De grands bouleversements peuvent arriver dans le domaine des relations et du travail.

Bien souvent, votre mode de vie tout entier est sens dessus-dessous. C'est tout simplement naturel, selon notre point de vue, puisque les changements intérieurs sont toujours le signe avant-coureur de changements dans votre monde extérieur.

Votre conscience crée la réalité matérielle dans laquelle vous demeurez. C'est toujours ainsi.

Se libérer de l’emprise de la dualité prend du temps. Démêler toutes les couches d'obscurité (l'in-conscience) est un processus graduel. Cependant, une fois que vous vous lancez sur cette route, la route vers le Soi intérieur, vous prenez lentement de la distance par rapport au jeu de la dualité.

Quand vous aurez goûté la vraie signification d'« ataraxia », le tournant sera pris. Quand vous aurez ressenti la joie d'être simplement avec vous-même, une joie silencieuse et qui pourtant envahit tout votre être, vous saurez que c'est ce que vous cherchiez depuis toujours. Vous irez en vous pour éprouver cette paix intérieure.

Vous ne fuirez pas le plaisir temporel. Mais vous aurez trouvé un ancrage de divinité en vous et vous ferez l’expérience du monde et de toute sa beauté à partir de cet état de béatitude.

La félicité n'a jamais résidé en premier dans des choses matérielles. Elle réside dans la façon dont vous les éprouvez. Quand il y a la paix et la joie dans votre coeur, les choses et les gens que vous rencontrez vous donnent la paix et la joie.

En ce jour et à cette époque, un certain groupe d'âmes se prépare à sortir du cycle karmique. Nous parlerons en profondeur de ce groupe dans les chapitres suivants.

Toutefois, ce n'est pas juste un groupe d'âmes humaines qui atteint maintenant la fin d'un cycle personnel de transformation.

Cette terre sur laquelle vous vivez subit une transformation profonde et parfaite. Un cycle planétaire arrive aussi à sa fin.

Cette ère est si spéciale à cause de la coïncidence de ces deux cycles.

Nous allons maintenant parler du cycle planétaire...


© Pamela Kribbe
www.jeshua.net/fr
Le pouvoir de la porte noire

Il était une fois, au pays des mille et une nuits, un roi très critiqué pour ses actes de guerre. Une fois qu'il avait fait prisonniers tous ses ennemis, il les conviait dans une grande salle.

Le roi criait :

- Je vais vous donner une dernière chance. Regardez tous à droite.

Tous tournaient la tête vers une rangée de soldats armés d'arcs et de flèches, prêts à leur tirer dessus.

- Maintenant, disait le roi, regardez tous à gauche.

Dans cette direction, les prisonniers pouvaient apercevoir une gigantesque porte noire d'aspect dantesque incrustée de crânes humains sanguinolents, de mains décharnées, de morceaux de cadavre en putréfaction. Une porte d'aspect infernal... qui les faisait frissonner d'horreur.

Le roi se positionnait au centre de la salle

- Ecoutez moi tous. Que désirez-vous le plus ? Mourir transpercés par les flèches de mes archers ou bien tenter votre chance et passer le seuil de la porte noire ? Décidez-vous, je respecterai le choix de votre libre arbitre...

Tous les prisonniers adoptaient le même comportement : au moment de se décider, ils approchaient de la porte géante, lui jetait un regard tourmenté et se prononçaient en tremblant :

- Nous préférons mourir sous tes flèches !

Aucun d'entre eux n'osait ouvrir la porte, imaginant quelle insoutenable destin il trouverait là derrière.

Mais un jour, la guerre fut terminée. Et un soldat qui faisait partie autrefois du peloton d'exécution des archers, osa interroger le roi :

- Tu sais, grand roi, je me suis toujours demandé ce qu'il y avait derrière la porte noire.

Le roi répondit :

- Tu te souviens que je donnais le choix aux prisonniers ? Ils pouvaient pousser la porter ou opter pour une mort certaine. Eh bien, toi, vas ouvrir la porte noire !

Le soldat, frémissant, s'exécuta et la porte tourna sur ses énormes gonds grinçant. Un pur rayon soleil balaya le sol dallé. Alors le soldat ouvrit la porte en grand. La lumière inonda la salle. Elle provenait d'un paysage verdoyant. Le soldat vit un chemin qui montait au milieu des arbres. Et il comprit : ce chemin, c'était celui de la liberté !


---------------------------------------

Nous avons tous une porte noire dans l'esprit. Pour les uns c'est la peur de l'inconnu, pour les autres, un client difficile, la frustration, la crainte du ridicule, celle du risque, celle d'être rejeté, d'innover, de changer...

Mais s'il est vrai qu'on peut perdre, il est également vrai qu'on peut gagner ! Derrière la peur, se trouve le rayon de soleil. Derrière le chaos apparent, il y a peut être une nouvelle étape de votre vie, plus heureuse, plus sereine. Ne vous désespérez pas en temps de crise... avancez sans peur. Décidez de triompher !

Le courage est la résistance à la peur : la maîtresse et non l'absence de la peur.

Mark Twain
 

Le Travailleur de Lumière et le Jeu de la Dualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accueil forum ELISHEAN  :: Les OUTILS ETHERIQUES de DEVELOPPEMENT PERSONNEL :: Leçons de Vie ... BLOG partagé-
Sauter vers: