Accueil forum ELISHEAN

Bienvenue dans la 7ème dimension
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La kabbale sera la science future de l'humanité ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miléna
Admin
Admin
avatar

Messages : 1790
Date d'inscription : 18/10/2009
Localisation : Paris

28122009
MessageLa kabbale sera la science future de l'humanité ....

La perception de la réalité
Rav Michaël Laitman


  • * Newton - Il y a une réalité objective
    * Einstein - La perception de la réalité dépend de la vitesse de l'observateur.
    * La réalité est le résultat de la fusion entre qui je suis et ce qui est à l'extérieur de moi-même
    * La Cabale – Il n'y a aucune réalité en dehors de moi.
    * M'est il possible de changer mes attributs et de ressentir une réalité différente?


Pendant des milliers d'années, jusqu'à Newton, la science s'est construite sur la supposition qu'il y avait une réalité et une personne étudiant cette réalité. Et donc il était tout à fait possible que sans ma présence dans le monde, sans celle de l'humanité, sans aucune vie sur la terre, la réalité pouvait toujours exister par elle même. Peu importe que nous existions ou pas, il y a toujours quelque chose qui existe en dehors de nous de façon objective.

Au fil du temps, des recherches supplémentaires démontrèrent que cette façon de voir n'était pas nécessairement appropriée et que notre perception de la réalité dépendait de nous. Einstein fut le premier à lever un bout du voile, en ajoutant aux lois de Newton, le concept de la vitesse associé à l'homme qui regarde et étudie la réalité, révélant que voyager à des vitesses approchant celle de la lumière fait changer la réalité.

Quand notre perception change, nous changeons, celui qui analyse la réalité, change. Nous sommes, ici, face à un point très important avec lequel Einstein à révolutionné le monde scientifique. Du point de vue de la Cabale, il n'y avait aucune nouveauté dans cette découverte si ce n'est dans l'affirmation que la réalité est relative, dépendante de la méthode d'observation et change selon le lieu où je me trouve.

Cela signifie que l'image que je regarde dépend de moi et n'existe pas en dehors de moi que j'existe ou pas.

Voilà la théorie d'Einstein, datant de 1920. Plus tard, après d'autres recherches, les scientifiques conclurent que la réalité ne dépendait pas seulement de la vitesse à laquelle l'observateur évoluait par rapport à l'objet observé, mais que la réalité était subjective – existant selon la façon dont l'observateur la perçoit.

Ainsi l'image formée en moi est une sorte de moyenne entre ce que je suis et ce qui est en dehors de moi, de manière que tout ce que je perçois est perçu avec mes propres attributs.

Si mes propriétés changent- l'image change également. C'est en fait ce qu'il se passe, comme nous pouvons l'observer chez les animaux qui bien que proches de nous dans la nature ressentent et voient la réalité différemment.


Si nous avions été constitués différemment avec dix ou vingt sens, ou si nous pouvions appréhender la réalité avec un tout autre champ de perception alors, assurément l'image que nous aurions de celle-ci aurait été tout autre. Nous percevrions la réalité avec des sens différents de ceux de la vision ou de l'ouïe, nous saisirions quelque chose d'autre. Quelle serait cette chose? Ce qui serait apparu en nous, dans nos attributs.

Donc selon Newton, la réalité existe en dehors de moi que je sois présent ou pas. Selon Einstein la réalité existe en dehors de moi mais je la perçois en fonction de ma vitesse, elle existe en dehors de moi, mais je la saisis en fonction de ma vitesse. Et il y a l'approche qui prétend que la réalité est un mélange de ce qui est à l'extérieur de moi et de moi même, qui crée une image représentant la moyenne des attributs externes et internes.

La Sagesse de la Cabale a déjà une quatrième approche disant qu'il n'existe aucune réalité en dehors de moi même.

Autour de moi, il y a seulement ce que l'on appelle la «lumière supérieure», quelque chose, une force unique et particulière qui ne comporte rien en elle et tout ce que j'en perçois l'est selon mes attributs- si je change mes propriétés, je percevrai une réalité différente, en fait la réalité est uniquement une reproduction de mes attributs internes.

Aujourd'hui, lorsque nous discutons avec les scientifiques qui sont arrivés à cette conclusion, ils prennent conscience que c'est en fait la prochaine étape.

Mais une question reste en suspens – si cela dépend de mes attributs, alors que puis-je faire pour les changer?

Puisque je suis né ainsi, ne puis-je donc pas amplifier mes sens utilisant des microscopes, des télescopes, et toutes sortes d'instruments?

Non. Je ne change pas mes attributs de cette manière. Je n'étudie rien d'externe. En fin de compte, nous voulons connaître ce qui est à l'extérieur, et cela n'existe pas comme je l'ai dit. Mais il y a quelque chose de présent qui exerce une pression sur moi.

Si je pouvais être en harmonie avec, je pourrais accéder à des propriétés équivalentes à celle de la réalité extérieure et je sortirai totalement de mon corps.

Je ressentirai quelque chose qui ne serait plus limitée par mes cinq sens, au delà de la vie et de la mort, du temps, de l'espace et du lieu. Je sortirai complètement de ce qu'il est appelé «l'homme biologique» et j'existerai avec d'autres sens, aurait une autre perception et des sensations autres.

Les scientifiques acceptent et sont en accord avec cet état de fait, mais ils ne comprennent pas comment cela puisse être logiquement possible. Le concept existe déjà de par la volonté et le désir de le comprendre.

Selon la Sagesse de la Cabale nous n'avons aucun besoin de transformer nos sens.
Nous pouvons les laisser tels quels.

Les cabalistes ont déjà écrit, il y a des milliers d'années, que nous ne serons pas capables d'améliorer notre existence en ce monde avec ce type de compréhension. Amplifier nos sens, connaître plus de détails à leur sujet, de quelle manière ils perçoivent la réalité extérieure, tout cela ne nous sera guère utile pour notre vie, car nous n'apprenons rien d'autre que nous mêmes, comment nous sommes à l'intérieur. Qu'est ce que cela va nous apporter?

Nous ne sommes pas plus en harmonie avec les forces qui sont en nous et ce qui est en dehors de nous mêmes. La divergence entre la force générale externe et notre façon d'être agit sur nous, nous contraignant constamment et éveillant en nous une sensation de souffrance.

Il en résulte que cette loi générale de la réalité qui est en dehors de nous, appelée «la lumière infinie environnante» exerce une contrainte sur nous.
Utiliser nos cinq sens n'est pas difficile, mais c'est de lui ressembler qui reste l’objectif. Toute cellule, toute forme qui existe en ce monde n'existe qu'à la condition d'être en harmonie avec son environnement. Cela s'applique à tous les niveaux dans la société, la famille, dans les propriétés de la matière, comme le chaud et le froid, peu importe- voilà la situation.

La Sagesse de la Cabale dit la chose suivante: si nous voulons accéder à l'existence parfaite, nous avons simplement besoin de reproduire cette loi, cet attribut qui existe au dehors, «la lumière infinie», sur nous mêmes, en nous mêmes de façon à ce qu'elle devienne en fait notre loi, de sorte que la loi externe et interne soient les mêmes.

Nous ne serons pas limités à notre vie biologique, dans ce corps doté de ses cinq sens. Les sens sont actifs – nous vivons, inactifs- nous ne savons pas, c'est comme si nous étions morts, partis pour une autre existence. Mais nous pouvons, maintenant au cours de notre vie changer notre perception et appréhender la réalité comme elle est dehors.

Plus nous nous développons, plus le désir de recevoir grandit en nous, de Behinat Choreche à Alef, Bet, Guimel, Dalet, plus nous grandissons en contradiction avec cette loi générale. Si nous nous trouvons au niveau d'épaisseur de Choreche, Alef ou Bet, nous ne sommes pas trop opposés à cette loi. Mais si nous nous situons à celui de Guimel ou Dalet comme à notre époque, nous commençons à souffrir de plus en plus et le monde entier semble souffrir, désorienté, sans direction précise à tous les niveaux, que ce soit l'économie, l'éducation, peu importe.
La famille n'existe plus, les gens se réfugient dans les drogues, et ainsi de suite. Pourquoi? Parce que nous sommes au niveau d'épaisseur de Dalet, et en grande contradiction avec la lumière environnante.

Il s'avère que le développement lui même nous amène à un état où nous avons besoin de commencer à nous transformer, non pas par rapport à notre perception interne de la réalité, mais nous vis à vis de la réalité extérieure. Récemment, j'étais à un colloque avec des scientifiques, certains d'entre eux dotés de prix Nobel et nous avons discutés ensemble et donnés des interviews à la presse.

Le bilan qu'ils dressent est similaire au notre et ils avancent que depuis environ 1995, nous avons atteint une situation telle que la science ne peut pas plus se développer, vu qu' elle n'est pas capable de nous aider à être en homéostasie, en harmonie avec notre environnement général.

Et donc, comme il est écrit dans le livre du Zohar et dans d'autres livres de Cabale, le besoin de la Sagesse de la Cabale se fait plus pressant, ainsi que la prise de conscience que la Cabale doit devenir la science générale et principale de l'humanité.

Ceci est dû au fait que l'humanité s'est aventurée sur toutes les autres voies et s'est rendue à l'évidence de la nécessité de connaître la loi générale.

Cette loi générale qu'Einstein espéra découvrir, ce champ général dans lequel nous existons où toute la matière est disposée en couches superposées baignant dans un océan de forces, c'est simplement une loi appelée «Créateur» ou une loi de don aux êtres créés. Cette loi fait pression sur nous pour nous faire avancer afin d'être en conformité avec elle.

Lorsque ce fait d'agir en conformité avec la quatrième théorie est mis en évidence aux yeux des scientifiques ils le comprennent.

Ils réalisent que l'homme a besoin de changer, car il n'y a pas de réalité objective, elle est perçue en nous selon nos attributs et si nous modifions nos attributs suivant cette unique loi générale, nous découvrirons quelque chose de complètement différent.

Notre collaboration est maintenant à un stade avancé où nous commençons à écrire des livres en commun et à faire de la recherche ensemble, intégralement sur la réalité.

Le progrès enregistré est tel qu'un groupe international s'est maintenant formé représentant toutes les sciences et la Sagesse de la Cabale.

J'espère que nous aurons la chance de voir dans les prochains mois ou dans un an ou deux des développements majeurs qui reconnaîtront la Sagesse de la Cabale comme étant en fait la réponse pour l'humanité sur la manière de comprendre comment la réalité est construite.

Et cette réponse est que la réalité est simplement une reproduction de nos propriétés. Nous la modelons et tout ce qui me semble exister autour de moi, existe à cause de mes sensations.

Si je changeais mes sensations en fonction de la loi générale, je verrais alors une réalité complètement différente, recevant de toutes nouvelles facilités pour vivre, tenir le coup et pour exister.

Il n'est pas question d'avoir la capacité de passer à travers les murs ou d'autres aberrations de ce genre, mais de vivre dans une sensation d'être au delà du temps, de l'espace, du mouvement, de la vie, de la mort, etc.

Cela peut paraître irréel ou comme un rêve pour celui ou celle qui en entend parler pour la première fois. Mais cette approche est complètement scientifique, pratique.

Le Baal HaSoulam écrit à la fin de son article «La Sagesse de la Cabale et la philosophie» : « ...c'est pourquoi Israël n'a pas connu de victoire plus grande que lorsque la psychologie matérialiste fut découverte et assena un coup fatal à la philosophie théologique.

Depuis ce temps, quiconque désire ardemment le Créateur», (c’est-à-dire désire connaître la réalité extérieure) « ....doit remettre la Cabale sur son siège royal et lui rendre son ancienne splendeur». C'est à dire mettre la Cabale au dessus de toutes les autres sagesses de façon à les envelopper dans leur globalité.

Il est important de savoir que lorsque toutes les autres sagesses s'occupent seulement de notre intériorité, amplifiant notre vision, l'ouïe et nos sens, la Sagesse de la Cabale, elle, nous éveille sur la réalité qui nous est extérieure, nous donnant ainsi la possibilité de connaître toutes les lois qui agissent sur nous.

Dans la mesure où nous commençons à nous identifier avec cette loi générale, avec cette force générale, si nous identifions des parties de nous mêmes avec cette partie extérieure et nous commençons à diriger cette loi et la manière dont elle agit sur nous, nous amorçons de cette façon le contrôle sur notre vie de tous les jours et une maîtrise sur la réalité, l'existence et l'univers tout entier.

C'est en fait ce que les philosophes anciens n'avaient pas compris et c'est la raison pour laquelle ils pensaient qu'avec la philosophie, l'étude intérieure et non celle tournée vers l'extérieur, ils auraient été capables de contrôler la réalité.

J'aimerai simplement ajouter ici que ce qu'il se passa lorsque la philosophie cessa il y a de cela quelques centaines d'années, la psychologie matérialiste pris le pas, c'est à dire la science étudiant nos attributs, nos sens et la manière dont nous appréhendons notre monde à partir de ces sens.

C'est pour cette raison que nous pouvons voir, à partir de la situation que nous avons atteinte, que nous sommes limités. Nous discernons les choses seulement à l'intérieur de nous mêmes et pour sortir de notre intériorité, nous avons besoin de la Sagesse de la Cabale.

_________________
Dans la lumière du coeur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elishean.org

 Sujets similaires

-
» comment imaginez-vous notre société future
» Un feu jamais vu descendra sur terre et détruira une grande partie de l'humanité.
» Petite future maman
» [kabbale]L'Epée de Gebourah
» la confession, le plus grand délit infligé à l'humanité !
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La kabbale sera la science future de l'humanité .... :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

La kabbale sera la science future de l'humanité ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accueil forum ELISHEAN  :: REDECOUVRIR les ANCIENNES TRADITIONS :: Les grandes religions et les enseignements des Maîtres :: Cours de Kabbale - BLOG-
Sauter vers: